inde

 

Ce mois-ci, les recettes porteront sur l’Inde, principalement le Nord de l’Inde.

La cuisine indienne tient sa particularité d’une association de culture du monde.

Les Perses, les anglais ou encore les mongols ont, par leurs échanges, été de grands inspirateurs de la diversité culinaire que l’on retrouve dans ce pays.

L’approche des plats varie du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest, en fonction des colonisateurs ou envahisseurs de la région. Dans une population majoritairement végétarienne, la viande est très peu consommée : seul les indiens du Nord en mange, du fait de l’influence musulmane.

Cette cuisine se caractérise également par ses couleurs qui regorgent de vitalité et de joie.

 

inde épice

Toujours avec quelques épices modérément utilisés, des produits de base tel que le yaourt, afin d’adoucir les plats ou le ghee, un   beurre longuement clarifié, cette cuisine reste à la fois originale, raffinée et exotique.

Les repas sont accompagnés de pain (naan ou chapati) ou de riz.

 

 

 

La cuisson des plats change d’une partie du pays à l’autre.

Ainsi, les indiens du Nord ont coutume d’utiliser un tandoor, pour cuire leur viande ou légumes.

Le tandoor est un four constitué d’argile et enfoui dans le sol, il permet une cuisson presque similaire à celle d’un barbecue. Pour les recettes proposées, un four classique suffira.

 

four tandoor dame

 

 

 

 

 Four tandoor

 

 

Un peu de culture sur les recettes proposées

 

-  Le naan est un pain, dont le nom est originaire de la Perse (Iran), consommé déjà  dans les pays du Moyen-Orient.

Les indiens, principalement du Nord, s’en sont approprié en ajoutant du yaourt à la recette initiale.

Le véritable naan indien reste celui nature, malgré ce que l’on pourrait croire, et cuit au tandoor.

Pour le rendre plus goûteux, certains intègrent à la pâte, de l’ail et de la coriandre ou encore du fromage.

 naan tandoor                                                             Cuisson naan

 

Ici aussi, la diversité apparait au sein même du pays : chaque famille détient sa propre recette et utilise pour la fermentation des ingrédients différents (de la levure classique ou du levain ou du bicarbonate de soude).

L’abondance des recettes proposées rend sa réalisation difficile pour les européens, mais possible ! (voir rubrique recettes)

 

naan Naan nature

 

 - La naissance du poulet tandoori est particulière et récente.

Le poulet tandoori date des années 1920, à l’époque où l’Inde était encore une colonie britannique.

Un cuisinier Kundan Lal Gujral ouvre un restaurant appelé Moti Mahal, à Peshawer dans le Nord de l’Inde.

Désireux de trouver de nouvelles recettes toujours plus originales, il tenta de cuire son poulet dans un tandoor.

Ce four pouvant atteindre des températures très élevées, lui permit de rendre son poulet tendre à l’intérieur et croustillant, légèrement grillé à l’extérieur.

Le plat devint fameux dans la région.

 

four tandoor 2  Cuisson poulet tandoori et naan

 

En 1947, la ville, majoritairement musulmane, fut rattachée au Pakistan et  Gujral hindouiste, déplaça son restaurant à Delhi. Ce changement marqua le début du succès mondial de cette recette.

De nombreux hommes politiques, comme le Premier ministre Indien Nehru, allèrent déguster le poulet tendre et croustillant à la fois.

 

moti mahal


 

- lassi 2Le lassi est une boisson à base de yaourt, à la mangue ou à la rose.

Avec un petit goût fruité et épicé, il est très apprécié en été, partout en Inde et rafraichissant.